Webinaire Consultants EnVol
Le webinaire pour devenir consultant EnVol
27 novembre 2019
Tout afficher

Écogestes : pourquoi les mettre en place dans son organisation ?

Image blog écogestes
Que ce soit en entreprise, à l’école, à la maison, l’écogeste est un bon réflexe à adopter. De nombreuses organisations mettent en place des campagnes de sensibilisation aux écogestes et forment leurs collaborateurs.

Qu’est-ce qu’un écogeste ?


Définition

Le terme écogeste, pouvant également s’écrire « éco-geste », provient du préfixe éco, du grec ancien οἶκος, oîkos signifiant « maison » et du nom « geste ». Il est utilisé pour nommer tout geste, souvent simple et quotidien, que chaque citoyen peut faire afin de réduire son impact sur l’environnement. L’objectif d’un écogeste est de minimiser sa consommation de ressources et de limiter les pollutions diverses.

Les grandes thématiques

L'éclairage

Le chauffage

L'eau

Les déchets

Les déplacements

Le numérique

L'entretien des espaces (extérieurs et bureaux)

Les achats

Penser écogeste c’est avant tout savoir que les ressources ne sont pas équitablement réparties sur terre et qu’elles sont limitées.

Exemples d’écogestes à mettre en place dans votre organisation

Voici quelques idées à mettre en place dans votre organisation.

Consommer moins d'énergie

  • Éteindre la lumière le soir
    10 minutes d’éclairage inutile 3 fois par jour, c’est l’équivalent au bout d’un an de 5 jours d’éclairage en continu.
  • Éteindre son ordinateur
    Mettez votre ordinateur en veille quand vous vous absentez brièvement, et au-delà d'une heure d'inactivité, éteignez-le totalement. Il existe des systèmes « coupe-veille » : d’aspect similaire à une multiprise, ils détectent les appareils en veille et coupent automatiquement l’alimentation électrique. À la clé : jusqu’à 11% d'électricité économisée !
  • Adapter la température du chauffage : ne pas surchauffer
    Le chauffage représente 50 % des dépenses en énergie des bureaux. 1°C de plus au-delà de 20°C c’est en moyenne 7% de plus sur la facture de chauffage !
    Si cela peut être contre-intuitif, il est important d'aérer les bureaux tous les jours même en hiver. Pensez alors à éteindre le chauffage.
  • Éteindre l'imprimante le soir et le week-end
    Un photocopieur consomme 80% de son énergie en mode attente. N'hésitez pas mettre une affiche à proximité des imprimantes

L'eau

  • Boire l’eau du robinet plutôt que de l’eau en bouteille
    Un employé de bureau consomme 10 à 30 litres par jour (hors climatisation et restauration).  Signalez les fuites que vous repérez au service d’entretien. Utiliser l’eau fraiche du réfrigérateur.
  • Vider l’eau de la carafe dans les plantes
    A la fin d’une réunion ou d’une formation cette eau pourra servir à l’arrosage.

Réduire l'impact du numérique

  • Éviter l’envoi de mail quand on partage le même bureau
    15 000 km c'est la distance moyenne parcourue par une donnée numérique (mail, téléchargement, vidéo, requête web…). Partagez des documents en ligne (cloud) plutôt que de les envoyer par mail.
  • Faire régulièrement le tri dans ses mails
    Videz votre boîte mail.
  • Faire réparer plutôt que d’acheter neuf
    Entre 1985 et 2015, la durée d’utilisation d’un ordinateur a été divisée par 3, passant de 11 à 4 ans.

Réduire ses déchets en entreprise

  • Utiliser les feuilles de brouillon pour prendre des notes ou imprimer
    Seulement 20% des papiers sont recyclés au bureau, contre 41% à la maison.
    25 % des documents sont jetés 5 minutes après leur impression et 16 % des impressions ne sont jamais lues. Les impressions oubliées sur l’imprimante ou jetées sans être lues représentent 400 M€ chaque année.
    Il faut dix fois plus d'énergie pour fabriquer une feuille A4 que pour l'imprimer.
    Pour information : le papier peut se recycler jusqu’à 7 fois et le carton jusqu’à 10 fois.
  • Eviter le gaspillage de nourriture
    Le gaspillage alimentaire représente 29 kg par an et par habitant, dont 7 kg d’aliments encore emballés.
    Proposez de partager ses denrées périssables avec ses collègues.
  • Consommer le café de manière responsable
    Favoriser le café en grains et la machine adaptée, composter le marc de café ou le collecter pour ses collègues ou son jardin. Aller plus loin en consultant l'article Consommer du café de manière responsable sur labellucie.com
  • Utiliser des couverts non jetables le midi
    Au bureau, comme à la maison, privilégiez les couverts réutilisables.
  • Trier les déchets
    Se renseigner sur les consignes de tri locales. Toutes les communes n’ont pas encore les mêmes filières et consignes de tri.
    Faire des affiches explicatives dans la cuisine avec des photos.

Mettre en place un Système de Management Environnemental (SME)

Les écogestes, s’ils sont réalisés quotidiennement par les collaborateurs peuvent avoir un réel impact positif sur l’environnement. Il est fréquent de coupler la mise en place d’écogestes avec une démarche globale de management environnemental. Créer des tableaux de bords, suivre l’évolution de ses consommations à travers des indicateurs permettront de mettre en valeur l’efficacité des écogestes et de mesurer leur poids.

Pour apprendre à mettre en place un système de management de l’environnement, vous pouvez suivre des formations, comme celle que le Centre de Formation LUCIE propose le 3 décembre 2019.

Pour structurer votre démarche, vous pouvez également vous appuyer sur des labels. Ils proposent des outils concrets comme le Label EnVol.

Pour aller plus loin

Voici quelques éléments supplémentaires, remplis d’écogestes pour aller plus loin sur ce sujet.

Envie de vous engager pour le numérique responsable ? Le label du Numérique Responsable peut vous aider

Comments are closed.